En avant pour la Transgascogne… ou la « trans-qui-cogne » !

NicolasBoideveziDefiGDEBrief

Nicolas Boidevézi

A un peu plus de deux mois du départ de la charente Maritime Bahia Transat 6.50, 74 Minis sont déjà inscrits pour la Transgascogne. Cette course au départ de Port Bourgenay se court en solitaire ou en double et est composée de deux étapes avec une escale à Ribadeo en Espagne ; un parcours de 660 milles, dernière opportunité pour les compétiteurs de traverser le Golfe de Gascogne et de valider les derniers détails sur leur monture.

Nicolas Boidevézi a passé les dernières semaines à préparer son prototype Défi GDE et à s’entraîner à La Rochelle. Le planning a été chargé puisqu’il s’agit non seulement d’être prêt pour la Transgascogne mais aussi d’anticiper la Mini Transat.

Le plateau est comme toujours relevé, tous les meilleurs sont là à l’exception de Guillaume Lebrec, et à la suite de sa victoire lors de la Mini Fastnet en Juin, Nicolas est considéré comme l’un des favoris.

Le Rochelais convoyait donc son Mini vers port Bourgenay Lundi, dans du vent fort et par une mer formée, croisant au départ les Laser en plein championnat du Monde. Sur le ponton, on le sentait tranquille, confiant ; il connaît maintenant son bateau sur le bout des doigts et le vent fort n’est pas pour lui faire peur, même s’il faut rappeler que cette saison a été plutôt… pétoleuse à l’exception de la Mini Fastnet.

Cette semaine, les 74 bateaux seront donc dans à Port Bourgenay pour les contrôle sécu, ils sortiront samedi à l’occasion du prologue et prendront le départ dimanche en direction de Ribadeo en Espagne en passant par Belle-Île.

Parcours de la Transgascogne

Port Bourgenay - Belle Île - Ribadeo - Port Bourgenay pour cette édition 2011 de la Transgascogne

Après une rapide escale, les marins reprendront le chemin du retour, un direct sur Bourgenay… 660 milles soient près de 1250 km au total, un beau galop d’essai ! La grande difficulté de cette course est de trouver le juste milieu entre « attaquer » pour gagner et jouer la sécurité, car une casse importante pourrait compromettre la Transat en septembre… Ce n’est pas pour rien que cette course a hérité dans le milieu du surnom de « Trans qui cogne » !

Défi GDE sous spi

Défi GDE sous spi

Suivez la course sur : http://www.transgascogne.com/

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires