[EP.5] Study Case « Mie Câline »

Mie Câline. Le Vendée Globe «une aventure financièrement intéressante»

Source : Ouest France
Recueilli par Mathieu CHARRIER.

Le skipper Arnaud Boissières arrive ce matin, à 9 h. Pour son sponsor vendéen la Mie Câline, l’heure est au bilan. Trois questions à David Giraudeau, directeur général de la Mie Câline.

Comment est né ce partenariat ?

C’est une aventure humaine et un peu du hasard. J’ai rencontré Arnaud Boissières pour la première fois en décembre 2015, avec une petite ambition en tête : organiser des journées en mer pour des collaborateurs. Il recherchait des sponsors et il m’a montré une image de son bateau habillé aux couleurs de la Mie Câline. Arnaud avait bien préparé son coup ! Le lendemain, je le suivais dans cette aventure. La Mie Câline a investi 600 000 €, sponsoring du bateau pour moitié et le reste en animations et soirées au village.

C’est une première pour la Mie Câline, quelles sont les retombées ?

C’est un succès ! Au village, on a fait beaucoup d’interviews télé. On comptabilise au total 1 500 retombées presse. C’est le double pour l’entreprise, par rapport à une année sans Vendée Globe. Le sponsoring du bateau nous coûte aussi cher qu’une campagne publicitaire sur 5 000 panneaux d’affichage, pendant une semaine, sur tout le territoire. C’est une aventure humaine très enrichissante et à la fois très intéressante financièrement pour l’enseigne.

Arnaud Boissières s’est dit prêt à repartir pour un 4e Vendée Globe. Vous le suivrez ?

À son retour, on se mettra autour d’une table avec les autres sponsors, pour écouter Arnaud parler de son projet : comment il imagine son quatrième Vendée Globe, avec ou non un nouveau bateau. Ensuite, on parlera gros sous. Pour une PME comme la mienne, il s’agirait d’un investissement sur quatre ans, ce qui demande réflexion. Le Vendée Globe a un effet projecteur plus important qu’une transat Jacques Vabre ou la Route du rhum. C’est un engagement de longue durée pour la Mie Câline et tous ses franchisés. Reste à dessiner les contours du projet.

 

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires