« Money time » pour Nicolas Boidevézi

Nous entrons dans le money time. Nicolas Boidevézi consacre actuellement tout son temps à la recherche de partenaires qui inscriront leurs noms au palmarès de l’événement sportif français le plus médiatique, le Vendée Globe. Ils existent forcément !

NB : « Ce projet, c’est l’accomplissement d’un rêve, le rêve d’une vie. Poussé par la soif d’apprendre, de progresser, d’innover et d’inspirer. Je dispose aujourd’hui d’un bateau performant et je suis officiellement inscrit au Vendée Globe ! Pour un partenaire majeur, c’est vraiment le moment d’écrire une histoire commune. Et profiter de la médiatisation du Vendée Globe qui se met en place, pour un retour sur investissement avant même le départ du 6 novembre 2016. »

Une plateforme à l’image de l’entreprise !

12357206_10154467625045961_495699448969000800_oNB : « Notre bateau a fait une course en solitaire avec Safran en décembre, la Transat Saint-Barth – Port-La-Forêt, qui s’est très bien passée. Morgan Lagravière qui était à la barre a terminé 4ème. Cela confirme que notre bateau est fiable et que le potentiel sportif est réel. Depuis que le bateau est rentré, les travaux de préparation de la saison 2016 ont commencé. Sorti de l’eau et mis au sec chez KAIROS à Concarneau, Adopteunskipper.net sera remis à neuf et remis à l’eau en mars. Durant cette période, il nous faudra trouver un ou plusieurs partenaires. Cela conditionne la suite des événements. Sans sponsor en avril, l’aventure serait fortement compromise. Je vais donc poursuivre mes recherches jusqu’au bout pour convaincre les partenaires du potentiel réel de ce projet, car l’on parle bien du Vendée Globe, l’événement sportif français le plus médiatique devant le Tour de France et Roland Garros ! L’équivalent achat d’espace est sans égal : s’associer à ce projet (pour 300 à 500 K€) entraîne les même retombées qu’une campagne TV de 3 mois d’1 million d’euros ! »

La qualification pour le Vendée Globe 2016

NB : « L’information c’est que je suis officiellement inscrit au départ du Vendée Globe parmi les 27 partants, je porte le numéro 14 et j’ai ma place de ponton aux Sables d’Olonne. Mais il me faut des partenaires et une qualification. La qualification est possible jusqu’au 1er septembre. L’objectif c’est de trouver des sponsors qui me permettront de m’aligner au départ de la New-York – Vendée (Les Sables d’Olonne) le 29 mai. Cette course constituera ma première expérience en solitaire sur ce bateau et me permettra d’obtenir ma qualification pour le Vendée Globe. »

3 commentaires

  1. Bonjour,
    La recherche de sponsors est le lot de tous skippers peu connus des médias. Je suppose que vous avez besoin de sommes considérables pour ce projet. Est-ce qu’une modeste contribution serait la bienvenue? Bon courage pour mener à bien cette aventure.
    Nicolas Lederer.

  2. Bravo et courage.expérience exigence excellence qualités qui doivent plaire

  3. Bonjour, merci pour votre message et les encouragements ! La course au large et le solitaire au large est une école de vie incroyablement complète !
    On lâche rien !

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires