La réaction de Nicolas Boidevézi suite à l’annulation de l’étape Douarnenez – Sada

Mini transat 2013

En raison des mauvaises conditions annoncées pour les Minis 6.50 encore en mer, l’étape Douarnenez – Sada (Espagne) a finalement été annulée. Les concurrents de la Mini Transat sont priés de se mettre à l’abri dans le port le plus proche. Un nouveau départ sera donné lorsque tous les bateaux seront rassemblés. Malgré la déception, Nicolas Boidevézi relativise et son remarquable début de course (classé encore 2ème jeudi matin) laisse présager de bonnes choses pour la suite.

Nicolas Boidevézi, à propos de l’annulation : « Forcément déçu même si je le suis un peu moins que Giancarlo Pedote qui a appris la nouvelle après avoir franchi la ligne en tête. Cette option d’annuler l’étape Douarnenez – Sada avait été envisagée par l’organisation avant le départ donc au vu des conditions en mer c’est une demie surprise. L’essentiel est que tout le monde soit en sécurité le plus vite possible. C’est définitivement une course atypique ! Ce n’est pas facile à gérer au niveau mental mais ça va, je garde le moral et j’ai hâte d’y retourner ! »

A propos de ces premiers jours de course : « Je me suis mis dans le match tout de suite. La mer ne nous a pas fait de cadeau avec beaucoup de grains forts dès la baie de Douarnenez. On n’a pas eu le temps de tergiverser. Ensuite j’ai eu d’excellentes sensations. J’ai pris les bonnes options, fait les bons virements et tenu une belle vitesse. J’ai l’impression d’avoir passé 4 jours en mer tellement c’était intense ! »