Transat 6.50 : Defi GDE dans le coup !

Après un départ dans une légère brise d’Ouest, Nicolas sur Défi GDE a choisi de se dégager des dévents de madère par l’Est du plan d’eau.

Transat650DefiGDENicolasBoideveziDepartMAdere1 Défi GDE au départ de la deuxième étape de la Transat 6.50 à Madère ©Breschi – Ricochets17

Nicolas a bien préparé la météo, et celle ci s’annonce nettement plus encourageante que lors de la première étape ! Enfin du Nord Est, de grandes glissades à pleine vitesse sous spi, des moyennes à plus de 8-10 nœuds…

La première nuit est calme, et progressivement le vent monte, et les petits incidients sur la flotte se multiplient. Pour Nicolas pas de problème signalés, il pousse son option Est assez loin, puis se recale avec le reste de la flotte au plus proche de la route directe.

Transat650DefiGDENicolasBoideveziDepartMAdere2 Nicolas a pas mal manoeuvré pour sortir des dévents de Madère ©Breschi – Ricochets17

Au passage des canaries, les vitesses commencent à être vraiment élevées, et pour ne pas souffrir des dévents des îles, les marins prennent une bonne distance de sécurité.

Lundi matin, au pointage, Nicolas Boidevézi suivait une route ouest sur ouest afin de se recaler par rapport à la flotte. Le niveau des concurrents est indéniablement élevé, et Nicolas est dans le bon groupe, un œil permanent sur la concurrence, un autre sur le bateau et la météo, tout semble aller à bord de Défi GDE.

Transat650DefiGDENicolasBoideveziDepartMAdere3 Nicolas Boidevézi quitte Madère pour la deuxième fois à bord de Défi GDE, direction Bahia… ©Breschi – Ricochets17

La météo est de nouveau capricieuse pour les ministes, flux perturbé au programme, décidément, aucun répit pour les solitaires qui devraient atteindre l’archipel du Cap Vert Mardi en fin de journée.

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires