Transat Jacques VABRE / Jour #2

20151012_NBIMOCA_0331Nico, de retour dans son élément, glisse, sans frontières ni règlementations, sentiment de liberté le comblant milles après milles. Il nous raconte sa nuit à bord du 60 pieds AdopteUnSkipper.net

Réglages et position du bateau :
49*51 N – 11*36 W GV2 ris J2 au reaching 100* du vent 13/16n vitesse dans régime SSE 19/26n irréguliers du secteur chaud de la dépression

« Salut les terriens
Le rythme binaire est en place, alternance de 1 et de 0, ON ou OFF, sur le pont ou en repos.
Le tableau de la mer est baigné d’une lune pleine et vive qui fait scintiller les embruns et le dos des dauphins qui surfent derrière le bateau.
Ambiance plutôt glisse, ça ne tape pas trop encore, mais sur le pont cela arrose déjà pas mal, on est bien à l’abri sous la véranda. (ndlr. casquette permettant de s’abriter lorsque l’on est à la barre dans le cockpit)
Nous gardons une stratégie d’anticipation sur la dépression, et acceptons de concéder des milles aux copains
Nous avons choisi de placer le curseur sur « endurance » afin de préserver la machine et ses 2 pilotes, Ryan et moi.
En effet, en essayant de viser le cœur de la dépression avec un peu de retard, nous devrions prendre « moins cher » en force de vent et donc en vagues aussi
Les prochaines 24h vont tout de même être dures, c’est ma première dépression creuse à vivre en IMOCA, alors il y a quand même un peu d’appréhension.
Heureusement j’ai un co-skipper expérimenté, la force tranquille, pour aborder tout cela avec assurance. »

7 commentaires

  1. Prudence,est le maître mot,sage décision du marin!En pensées permanentes à vos côtés et skotchés à la carto!!!

  2. Bon courage. Content de lire ces news.

  3. Bien les gars !! Faut pas vous laissez faire !! C’est 10 jours de course et chaque minute vaut son pesant d’aventure……et on voit que ça tactique sec déjà (enfin,sec c’est beaucoup dire hihi )……Bon ride Nico & Ryan

  4. Ca y est ! vous devez être en plein dedans. On pense à vous ! Bon surf.

  5. On te suit mile a mile et on pense à toi depuis Majorque !
    Bisous
    Michel et Flo

  6. un petit coucou de La Couarde sur Mer, chaque jour je vous encouragerais par la pensée, je vois que vous choisissez la prudence pour le bateau et les hommes, l’important est d’arriver au but que l’on s’est fixé, bon vent, bon cap et à Itajaï

  7. Super Nico.
    Bien sage de pas tout casser et de se faire mal dès le début pour ton arrivée chez les « grand ».
    La route est encore longue.
    Prenez un Max de plaisir c’est génial d’être là aujourd’hui. je vous suis de tout cœur.
    A bientôt.

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires