Transgascogne, la thérapie du large pour Nicolas Boidevézi

TransgascogneArriveeDefiGDERibadeo

Nicolas Boidevézi termine troisième de la première étape de la Transgascogne 2011

Après 360 milles dans le Golfe de Gascogne, la première étape de cette 13ème édition de la Transgascogne s’achève à Ribadeo par l’accueil chaleureux des Galiciens. Nicolas Boidevézi termine 3ème à quelques minutes après Sébastien Rogue et 2h après David Raison.

Défi GDE, le prototype de Nicolas a confirmé son efficacité dans ce genre de conditions : le reaching dans une vingtaine de nœuds, et Nicolas, bien que souffrant d’un mal de tête récurent, a démontré qu’il est une fois de plus bien présent.

A son arrivée sur le ponton, rejoignant ses deux adversaires, il confiait :

« Je suis parti malade, avec un mal de tête carabiné qui ne m’a pas lâché jusqu’à Belle île. Du coup j’ai dormi sur la remontée, j’ai opté pour une route médiane et prudente, loin des cailloux. Arrivé là haut, à Belle île, ça allait mieux, je n’avais pas d’autre choix que d’attaquer : j’ai pris la barre et je ne l’ai plus lâchée !

David a très bien navigué. Je suis vraiment content d’avoir réussi à rester dans le match malgré mon état… mais il a fallu repousser ses limites et se faire mal. Là, je crois que je vais dormir 24 h d’affilée ! »

TransgascogneArriveeDefiGDE

Nicolas Boidevézi à l'arrivée de la 1ère étape de la Transgascogne 2011

En effet, David a bien navigué, son TeamWork Evolution a vraiment livré son potentiel, naviguant toute la descente un nœud plus vite que ses poursuivants. Derrière lui, Sébastien, Nicolas et Aymeric Chappellier se sont livrés une bataille de tous les instants, trois hommes pour 2 places de podiums, une belle course à suivre pour le public, et qui augure un Transat passionnante pour cette automne.

Une chose est sûre : l’air du large est une bonne thérapie !

DefiGDEarriveeTransgascogne

Arrivée de Défi GDE, Transgascogne 2011

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires